Le Fonds pour l'accessibilité dans les collectivités

Le volet du Fonds pour l'accessibilité dans les collectivités  a ouvert un appel de candidatures la semaine dernière. Ce fonds est conçu pour offrir du financement aux bénéficiaires admissibles pour la réalisation de projets visant à améliorer l'accessibilité dans les collectivités de partout au Canada, notamment :

• la rénovation, le réaménagement ou la construction d’installations communautaires où des programmes et/ou des services sont offerts aux personnes handicapées;

• la modification de véhicules à moteur utilisés à des fins de transport dans la collectivité;

• la mise en place de technologies de l’information et des communications dans la collectivité.Ce sont des fonds que peuvent aller chercher vos organismes communautaires pour améliorer la qualité de leurs services.

La date limite pour ce faire est le 27 avril 2015.

Les demandes peuvent être déposées en cliquant sur le lien suivant : http://www.edsc.gc.ca/fra/invalidite/fpa/collectivites.shtml

Journée internationale de la justice sociale

Monsieur le Président, l'ONU nous invite aujourd'hui à commémorer la Journée mondiale de la justice sociale. Oh, que cet objectif est malmené au Canada depuis des décennies, tant par les libéraux que par les conservateurs! C'est la classe moyenne qui écope, alors que l'inflation gruge son pouvoir d'achat et que le gouvernement fédéral coupe continuellement dans ses services.
 
Un certain premier ministre avait même promis aux Canadiens une société juste, il y a de cela des lunes. À la suite des déboires qu'avait subis son projet, un journaliste lui avait demandé ce qu'il en advenait. Trudeau père lui a répondu « Posez la question à Jésus-Christ. Il l'a bien promise avant moi. » Quel cynisme!
 
Les gouvernements libéraux et conservateurs nivellent par le bas, brisent la confiance des citoyens et leur refilent la facture. Ce qu'ils oublient, c'est que l'érosion qu'ils encouragent mènera inévitablement à leur perte. Comme le dit un vieux dicton, « qui sème le vent récolte la tempête ».
 
La justice sociale doit être une priorité pour tout gouvernement. C'est un de nos grands principes, au NPD, et nous ne reculerons jamais devant notre projet d'assurer une plus grande justice sociale pour tous.
See video

Emplois d'été Canada 2015

Emplois d’été Canada accorde du financement afin d’aider les employeurs à créer des possibilités d’emplois d’été pour les étudiants. L’initiative met l’accent sur les priorités locales et aide à la fois les étudiants et leur collectivité.
 
Emplois d’été Canada :
  • offre de l’expérience de travail aux étudiants;
  • aide des organismes, y compris ceux qui offrent d’importants services communautaires; et
  • reconnaît que les réalités, les besoins et les priorités varient grandement d’une collectivité à l’autre.
Emplois d’été Canada accorde une aide financière à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public ainsi qu’à des petites entreprises du secteur privé comptant 50 employés ou moins afin qu’ils créent des possibilités d’emplois d’été pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans qui étudient à temps plein et qui prévoient retourner aux études lors de la prochaine année scolaire.
 

Radio-Canada, on y tient

Les nuages sont bien sombres au-dessus de la tête de Radio-Canada; les mauvaises nouvelles continuent de s’accumuler. Après les compressions budgétaires du gouvernement conservateur de l’ordre de 115 millions de dollars, la direction du diffuseur public a retranché le printemps dernier 130 millions de dollars supplémentaires, occasionnant la perte de 657 emplois chez nos artisans et journalistes. Pire encore, l’été dernier, la direction a annoncé son intention de sabrer près du quart de la main d’œuvre de CBC/Radio-Canada d’ici 2020, nous parlons ici de 1500 à 2000 postes. La première vague de ce plan a été annoncé tout récemment.
 
L’annonce de la fermeture du mythique entrepôt du Costumier symbolise désormais les effets concrets des compressions : on s’attaque désormais à notre patrimoine et notre histoire. À cela s’ajoute la disparition de presque tous les studios de production avec la vente de la Maison de Radio-Canada à Montréal. La direction coupe indéniablement dans la chair et les os de notre identité culturelle.
 
Ne vous méprenez pas; 9 des 12 membres du Conseil d’administration de CBC/Radio-Canada sont d’ex-candidats, des donateurs, stratèges, amis et sympathisants du Parti conservateur du Canada. Ce que la Ministre du Patrimoine ne peut pas faire d’une main, le Conseil d’administration s’en charge de l’autre. Le démantèlement de CBC/Radio-Canada est effectivement en cours.
 
Le NPD se bat jour après jour – à la Chambre des communes comme partout au Canada – pour maintenir l’intégrité de notre diffuseur public, pour sauvegarder son indépendance et la qualité de sa programmation. Nous avons mobilisé depuis plusieurs mois des dizaines de milliers de Canadiens, en démontrant ainsi au gouvernement conservateur que la population québécoise et canadienne tient à Radio-Canada. Notre pétition pancanadienne – qui a récolté jusqu’à maintenant presque 35 000 noms –, démontre incontestablement votre appui à notre diffuseur public.
 
Le plan du NPD pour Radio-Canada est concret et pragmatique. Donnons les moyens à Radio-Canada de bien remplir son mandat : un financement accru, stable et à long-terme, ainsi qu’un Conseil d’administration nommé par un processus indépendant de nomination. Suffit la partisannerie et suffit les menaces incessantes de compressions annuelles.
 
Alors que tout le marché télévisuel se transforme, notre diffuseur public est aujourd’hui dans une situation vulnérable.  Radio-Canada, en tant que pilier de notre système culturel, devrait être le moteur du virage numérique que connaît actuellement le secteur. Malgré les nombreuses initiatives du diffuseur public, le gouvernement fédéral n’a visiblement aucune intention de l’accompagner à réaliser le virage technologique nécessaire pour assurer son avenir.
 
Ajoutez votre voix à la nôtre en signant la pétition en format papier (voir bas de page) dans votre voisinage, votre famille et vos ami(e)s. À nous tous de refuser avec conviction cette nouvelle tentative d’éteindre une institution-phare qui se fait le porte-voix de notre culture et de notre différence depuis presque 80 ans.
 
Pour notre culture, pour nos régions, pour nos minorités linguistiques, pour le rayonnement des artistes d’ici, pour un paysage audiovisuel en santé, pour un service public de qualité, il importe plus que jamais d’exprimer qu’on tient à Radio-Canada. 
 

FRANÇOISE BOIVIN DÉPLORE LA FERMETURE DU BUREAU DE SERVICE CANADA À GATINEAU

GATINEAU – La députée néo-démocrate Françoise Boivin (Gatineau) déplore la fermeture du bureau de Service Canada du secteur Gatineau qui aura lieu le 21 novembre prochain. À partir de cette date, les commettants ne pourront plus se rendre au 85 Bellehumeur pour recevoir des services et de l’information de la part du gouvernement fédéral.
 
« La position centrale du bureau de Service Canada près des Promenades Gatineau permettait aux commettants d’avoir un accès facile aux services fédéraux. Avec le déménagement des activités sur le boulevard St-Joseph dans le secteur Hull, on complique les déplacements pour les gens de l’est de la ville et pour les personnes à mobilité réduite. »
 
Selon Françoise Boivin, qui avait a posé une question en Chambre au ministre Jason Kenney à ce sujet plus tôt cet automne, cette décision s’inscrit dans la pensée idéologique conservatrice de réduction de la taille de l’État, qui finit toujours par nuire aux citoyens.
 
« En réponse à ma question sur la fermeture, le ministre Kenney a dit que les services étaient disponibles en ligne ou par téléphone. Les Gatinois quant à eux m’affirment qu’il est difficile de trouver la bonne information sur Internet et que les délais pour parler à quelqu’un au téléphone sont longs. Les bureaux sont là pour que les gens puissent présenter immédiatement les documents physiques relatifs à leur demande et leur besoin. En réduisant les services, on coupe dans le volume, les standards et la transparence. Ça n’augure rien de bon pour notre démocratie quand l’État s’éloigne de plus en plus du citoyen. » 

Le Jour du Souvenir

See video

AVIS: Fermeture du bureau de Service Canada près des Promenades

À compter du 21 novembre prochain, le bureau de Service Canada situé au 85 Bellehumeur, à côté des Promenades Gatineau fermera ses portes. Les citoyens devront dorénavant se présenter au 920 boulevard St-Joseph. Nous vous invitons à nous faire parvenir vos commentaires sur ce changement à francoise.boivin.a1@parl.gc.ca.

LE NPD SOULIGNE L’OUVERTURE DES 6E JEUX DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE

GATINEAU – Les députés néo-démocrates Françoise Boivin (Gatineau) et Yvon Godin (Acadie—Bathurst) ont émis la déclaration suivante à l’occasion des Jeux de la francophonie canadienne, qui auront lieu à Gatineau du 23 au 27 juillet 2014.
 
« Il s’agit d’un des rassemblements de la jeunesse francophone les plus importants au Canada. Nous sommes très fiers que Gatineau en soit la ville hôtesse et tenons à saluer le travail exemplaire du comité organisateur ainsi que le dévouement des centaines de bénévoles. Nous souhaitons la meilleure des chances à tous les participants.
 
Les Jeux de la francophonie canadienne jouent un rôle clé dans le développement des communautés francophones au Canada. Les jeunes doivent avoir des occasions de pratiquer leurs sports et leurs loisirs en français en plus de se rassembler pour célébrer la richesse et la diversité de la francophonie canadienne. »